Nous remercions les détenus de la Maison d’Arrêt d’Orléans pour leur implication dans ce projet, le SPIP pour son idée originale de ce concept, la MILDECA pour son soutien financier et les membres d’AddictoCentre (VRS à Blois, CICAT de Chartres, ACEP/CAET du Cher et l’ Apléat à Orléans) pour leur travail avec les usagers.